5ème édition du Festival Panafricain pour la Cotonnade

Le lancement de la 5ème édition du Festival Panafricain pour la Cotonnade a eu lieu ce lundi 13 Décembre 2021 à l’hôtel Radisson Collection, sur le thème : « la transformation du coton source de création d’emplois et de développement durable. »

L’ouverture était présidée par le ministre Délégué auprès du Ministre du Développement Rural chargé de l’Elevage et de la Pêche M. Youba Ba, en présence  du représentant du ministre de l’Industrie et du commerce, des membres du Conseil National de la Transition, du directeur général de la Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles (CMDT), du représentant de l’Office de la Haute Vallée du Niger, du Président de la Chambre Permanente d’Agriculture du Mali, du président de la Confédération Nationale des Producteurs du Coton du Mali, du Président de l’Association des Jeunes pour la valorisation du Coton ( A J V C) M. Abdrahamane SY, des partenaires techniques et financiers et de plusieurs acteurs acquis à la cause de l’évènement.

Cette 5ème édition se poursuivra à Kita du 23 au 26 Décembre 2021.

Ce Festival a pour objectif de mettre en exergue la valorisation du coton, car le coton occupe une place prépondérante dans notre économie avec une contribution de 15% au produit intérieur brut (PIB) et se classe 2ème après l’or au plan des recettes d’exportation. Quatre millions bénéficient de la culture du coton.

« Je salue les acteurs et les partenaires du secteur du coton. J’ai constaté une foule si diversifiée acquise à la cause des producteurs, transformateurs, commerçants de coton et des produits dérivés », s’est réjoui M. Youba BA. Il a rappelé qu’au Mali l’Agriculture occupe 80% de la population avec une superficie de plus de 65 millions d’hectares cultivables et dont 2, 2 millions d’hectares inondables avec 2 millions 2 600 km de cours d’eau. Notre pays prévoit pour la campagne 2021 une production estimée à huit cent vingt mille de coton graine. « Cette production justifie l’engagement et la volonté des plus hautes autorités du Mali pour la réussite durable de la production cotonnière du pays », a expliqué le ministre délégué auprès du ministre du Développement Rural chargé de l’Elevage et de la Pêche.

Le Ministre Youba Ba a précisé que le gouvernement à travers le  ministère du Développement rural  est en train de mettre en œuvre des projets de Développement d’intérêts publics.

«  Loin d’être un simple évènement de liesse populaire, le Festival  Panafricain pour la Cotonnade est une plateforme de réflexion, de discussion de haut niveau sur les thèmes de première importance pour la nation malienne », a soutenu M. Youba BA. Selon lui, ce festival se veut être un projet réunissant jeunes, vieux, femmes et hommes, riches et moins riches sur le chemin du progrès social, a souligné le Ministre délégué auprès du ministre du Développement Rural chargé de l’Elevage et de la Pêche M. Youba BA. Pour lui, le festival offrira aux jeunes ruraux l’opportunité d’épanouissement dans un environnement sain, a reconnu le Ministre de l’Elevage et de la Pêche.

Pour le Président de la Chambre d’Agriculture du Mali M.Sanoussi Bouya SYLLA, ce festival est d’une grande importance car indique-t-il, il s’agit de la valorisation du coton malien. Il a félicité  les producteurs de coton, qui selon lui sont à la base de tout ce succès, leur encadreur à savoir les agents de la CMDT et de l’OHVN pour la réussite de la campagne 2021-2022. « Le Mali retrouvera sa place au niveau du leadership de la production de la sous-région », a affirmé le président de l’APCAM.

« L’atteinte de ces objectifs a été rendu possible grâce à la clairvoyance du gouvernement de la transition qui a fixé le prix d’achat du coton graine à 280 Fcfa/Kg et  a maintenu le prix des engrais subventionnés à 11 000Fcfa le sac », a déclaré le président de l’APCAM. « L’initiative de ce festival rentre dans le cadre de la promotion des chaines de valeur du coton », a –t-il précisé.

« L’un des objectifs phares de ma mandature est d’encourager toutes les bonnes initiatives capables d’impacter sur le développement rural » a laissé entendre le président de l’APCAM. Pour le président de l’APCAM l’initiative de l’Association des Jeunes pour la Valorisation du Coton pour la relance de la culture du coton est à encourager.

« L’un des objectifs du Festival est de promouvoir les produits textiles afin que chaque malien s’habille  en cotonnade », a conclu en ces termes le président de l’APCAM M. Sanoussi Bouya SYLLA.

Le Président de l’Association des Jeunes pour la Valorisation du Coton (l’AJVC) M. Abdrahamane SY a, quant à lui, notifié que  la transformation locale du coton nous interpelle tous. Il rappelé que ce produit phare qui représente 40%  de notre  PIB National doit être  soutenu. « On doit se poser les défis et les perspectives pour l’atteinte des objectifs de 20%  de valeur ajoutée que nous avons tenu auprès des différentes organisations internationales », a expliqué M.SY Président de l’AJVC. Par ailleurs, il a aussi souligné que grâce au gouvernement de transition la relance de la culture du coton a été effective, s’est-il réjoui. Il a félicité le colonel Assimi GOITA d’avoir pris en compte les recommandations des assises nationales sur le coton en proposant un prix spécial à hauteur de 280 FCFA/Kg de coton graine. Selon lui, cette décision a permis de mobiliser et de galvaniser la filière coton, a indiqué le Président de l’Association des Jeunes pour la Valorisation de du Coton.

Le Ministre Youba Ba a assisté à un défilé de mode de nos artistes, stylistes et créateurs de mode. Il s’est dit ému par rapport à tout ce qu’il a vu, par rapport au génie malien.

A  fin  de la cérémonie le Ministre Youba BA a remis le drapeau au maire de Kita pour la continuité du Festival dans ladite localité du 23 au 26 Décembre 2021.  Le ministre délégué auprès du ministre du développement rural chargé de l’Elevage et de la Pêche a aussi visité les stands où étaient exposés les tissus traditionnels et objets culturels.

CCOM MDR

RETOUR EN IMAGES