Atelier de Validation de l’Etude de Capitalisation des Expériences en Matière de Politique Agricole du Mali

Le Ministre du développement Rural Modibo KEITA à l’ouverture des travaux à Koulikoro :
 
« L’objectif global de cette étude est de fournir aux décideurs des informations pertinentes permettant la mise en place d’une Unité d’analyse des Politiques Agricoles au sein du département du Développement Rural. »
 
La salle de conférence de la Direction Régionale de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille de Koulikoro a abrité les travaux de l’atelier de validation de l’Etude de Capitalisation des Expériences en Matière de Politique Agricole du Mali, ce jeudi 14 Octobre 2021. Les travaux ont été présidés par le Ministre du Développement Rural M. Modibo KEITA, en présence des Partenaires Techniques et Financiers, des représentants des services centraux du Secteur du Développement Rural, du Président de l’ATI, du Coordinateur du PDAZAM et de plusieurs autres invités. Il s’agit à travers cette rencontre de deux jours d’informer, mobiliser et sensibiliser les différents acteurs sur le bienfondé de l’étude de capitalisation des expériences en matière de Politique Agricole du Mali. Il s’articule essentiellement sur les moyens de diversifier l’agriculture et la rendre plus résiliente et compétitive.
 
Le Ministre d’entrée de jeu a expliqué que cet atelier revêt une importance capitale dans l’analyse de la rétrospective de notre politique agricole. « Il regroupe tous les acteurs du Secteur rural constitue un cadre privilégié d’échanges et de réflexions sur les défis et enjeux des politiques et stratégies qui sont le socle de développement durable de notre Agriculture, a reconnu le Ministre en charge du monde rural. Le Ministre Modibo KEITA a souligné que la création d’une telle unité obéit nécessairement à la mise en place d’un cadre d’identification, de préparation et de mise en œuvre en vue de renforcer les compétences techniques internes du département du développement rural.
Le patron du développement rural exhorte les participants à plus d’ardeur dans les travaux en ces termes : « j’invite les participants à faire des contributions afin de permettre à l’avenir à notre pays de se nourrir sans dépendre de l’extérieur, de pouvoir produire suffisamment. » Puis d’ajouter : « supprimer les barrières entre les frontières présentent des avantages et des inconvénients car dit-il : « les travaux de cet atelier doit permettre au Mali d’être plus actif dans les chaines de valeur et les propositions qui doivent être soumises au gouvernement puissent permettre au gouvernement malien de tirer meilleure partie de sa participation dans les différents foras», dit-il.
 
Le Ministre aux noms du Président de la transition, du premier Ministre et en son nom propre, a exprimé toute sa reconnaissance et ses remerciements, , à l’ensemble des partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement à la réalisation de la présente étude et leur soutien renouvelé aux efforts du peuple malien dans sa quête permanente de la sécurité alimentaire et nutritionnelle , de la création d’emplois Agricoles et de la lutte contre la pauvreté en milieu rural, a- t-il affirmé.
 

CCOM MDR

RETOUR EN IMAGES