Atelier de Validation Nationale du Rapport Provisoire de l’Évaluation Finale du Programme National d’Irrigation de Proximité (PNIP)

Le secrétaire général du Ministère du Développement Rural M. Daniel Siméon KELEMA, a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier de Validation du Rapport Provisoire de l’Évaluation Finale du Programme National d’Irrigation de Proximité (PNIP), ce jeudi 21 octobre 2021 au Mémorial Modibo KEITA de Bamako. Il avait à ses côtés M. AGHATAM AG ALHASSANE, Directeur du Génie Rural et l’adjoint du chef de la Coopération Allemande au Mali, M. Florian HOLLEN.
 
Il s’agit de la mise en place du Programme National d’Irrigation de Proximité (PNIP), un programme fédérateur pour une meilleure coordination des actions dans le sous-secteur de l’irrigation de proximité (IP). Le PNIP a été élaboré par la DNGR à travers le programme d’Appui au Sous-Secteur de l’Irrigation de Proximité (PASSIP), financé par les Coopérations Allemande et Canadienne. A travers ce programme, la population rurale du Mali utilise le potentiel économique de l’Irrigation de Proximité pour une augmentation des revenus par une agriculture productive et durable. Cet objectif est estimé à 126 000 ha.
 
Le directeur du Génie Rural AGHATAM AG ALHASSANE dans ses mots de bienvenu a souligné les résultats tangibles et les impacts du PNIP en indiquant que l’irrigation de proximité est un programme de solidarité aux zones vulnérables et de réduction de pauvreté en milieu rural.
 
L’adjoint du chef de la Coopération Allemande au Mali M. Florian HOLLEN a, dans son intervention surtout mis en relief les aspects méritant d’être améliorés, notamment la durabilité par la prise en charge sur financement de l’Etat des grandes réhabilitations ; l’accès accru des femmes aux fonciers irrigués ; le renforcement du rythme des rencontres stratégiques du PNIP ; la réorientation de la subvention vers l’irrigation et le conseil agricole.
Le Secrétaire Général du Ministère du Développement Rural M.KELEMA a, pour sa part, signalé que le Mali est un pays sahélo- saharien disposant d’importantes potentialités agro-sylvo-pastorale et halieutiques ; et d’ajouter : « son agriculture se trouve malgré tout confrontée à des difficultés liées à des aléas climatiques ayant des conséquences graves sur la maîtrise de la production agricole.
 
« Après neuf mois de mise en œuvre du programme, des résultats encourageants ont été obtenus dans le domaine de l’irrigation de proximité à travers le pays, avec bien entendu quelques insuffisances constatées durant ces années de mise en œuvre », a reconnu le Secrétaire général du département du monde rural. Il a transmis à l’ensemble des PTF intervenant dans le développement de l’agriculture et de la sécurité alimentaire en général et plus particulièrement la Coopération Allemande, la profonde gratitude des plus hautes autorités du Mali pour les efforts inlassables au bénéfice du secteur agricole.
 
A l’issue de l’atelier de fortes recommandations ont été formulées , à savoir entre autres :
– Diligenter la préparation du PNIP2 en vue d’assurer la poursuite du PNIP sans interruption ;
– Renforcer techniquement et financièrement le PNIP en le dotant d’un plan d’actions budgétisé (PNIP2) ;
– Rendre fonctionnel le dispositif de suivi-évaluation au niveau de tous les acteurs ;
– Accroitre la contribution de l’Etat dans le PNIP2.
– Accélérer le processus de transfert de compétence aux collectivités et renforcer leur capacité de gestion (ETAT) ;
– Mettre plus d’accent sur la mise en valeur des aménagements réalisés ;
– Accroitre la participation des femmes dans la gestion des infrastructures et leur accès aux terres aménagées.
 
Lors de la clôture des travaux de l’atelier, M. Paul COULIBALY conseiller technique du département rural a, réitéré la gratitude du département aux partenaires techniques et financiers et a souhaité un bon retour à tous les participants.
 

CCOM MDR

RETOUR EN IMAGES