Cérémonie de lancement du Programme d’appui à la Compétitivité de l’Afrique de l’Ouest (PACAO-MALI) et son Devis Programme.

La cérémonie de lancement du PACAO-MALI a eu lieu, le jeudi 28 Avril 2022, à l’hôtel Radisson Ex Sheraton de Bamako, sous la présidence du premier responsable du département rural M. Modibo KEITA. La rencontre a enregistré la présence de tous les acteurs impliqués dans la mise en œuvre pour l’exécution judicieuse dudit programme. Etaient aussi présents : le secrétaire général du département M. Daniel Siméon KELEMA, le Coordinateur du Projet M. Souleymane Bassolé, les partenaires techniques et financiers, les représentants des Interprofessions bénéficiaires du PACAO.
Pour rappel, le PACAO est un programme régional couvrant la Mauritanie, et les 15 pays de la CEDEAO.
Il vise à :
– renforcer les capacités productives des chaînes de valeur des filières ciblées, afin d’accroître leur compétitivité sur les marchés. Les filières cibles sont : la filière Mangue, la filière Viande bétail, filière Karité, filière horticole.
Le volet Mali couvre les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, et le District de Bamako. La durée du projet est de 36 mois pour un montant de 5 millions et demi d’euros.
Le ministre en charge du Développement Rural a souligné que lancement dudit projet est l’aboutissement d’un long processus participatif ayant impliqué l’ensemble des acteurs concernés par le développement des chaînes de valeur aux filières ciblées par le programme de compétitivité en Afrique de l’Ouest PACAO. « Il vise à renforcer la capacité productive des chaînes de valeur des filières ciblées afin d’accroitre leur compétitivité sur les marchés ; renforcer le positionnement des produits sur le marché national et international par l’amélioration de la qualité et l’appui aux organes publics et aux opérateurs privés impliqués dans la promotion des chaînes de valeur » s’est réjoui le ministre Modibo KEITA.
Le PACAO contribuera aussi au renforcement et à la création d’au moins 4.600 emplois directs sur les filières cibles, au renforcement des capacités (i) du ministère de l’entreprenariat national de l’emploi et de la formation professionnelle dans le cadre de l’organisation de la semaine mondiale de l’argent , (ii) de l’Assemblée Permanente des chambres d’Agriculture (APCAM) , (iii) de la Direction Nationale des industries (DNI) , (iv) de l’Agence de la Promotion des Exportations (APEX) et (v) du Centre Malien de la Promotion de la Propriété Intellectuelle (CEMAPI).
Le programme est financé par l’Union Européenne à travers son programme indicatif régional et sera mis en œuvre à travers deux modalités complémentaires, à savoir un contrat d’assistance technique : contrat dit de délégation attribué à l’expertise France par la délégation de l’Union Européenne.
Pour le volet renforcement des capacités et des acteurs de terrain des filières retenues, et un Devis programme pour l’appui institutionnel aux services techniques accompagnateurs mis en œuvre par le ministère du développement rural. « Les filières retenues sont les suivantes : filière mangue, filière viande de bétail, filière Karité et de la filière horticole » s’est –il félicité.
Le ministre du Développement Rural a, au nom du président de la transition, du Premier ministre, remercié la délégation de l’UE au Mali pour le financement du programme PACAO et son devis programme pour un montant total de 5 millions 500 mille euros soit plus de 3 milliards de francs CFA.
Pour le représentant de l’ambassadeur de l’UE au Mali M. Barth OUVRY, « le but du programme, c’est de relier le producteur aux marchés internationaux. En aidant les producteurs à mieux répondre aux normes techniques et de qualité, nous allons avoir une meilleure rentabilité, et par conséquent une meilleure compétitivité pour les produits maliens. Et ainsi, on crée des emplois pour stabiliser le pays » a- t-il expliqué en substance.
Le Chef du Projet PACAO – MALI, M. Souleymane Bassolé a, quant à lui, présenté les objectifs du Projet au ministre du développement rural.
Cellule de communication MDR #CCOM
 

RETOUR EN IMAGES