Le Mali sur le toit de l’Afrique grâce à sa production cotonnière : le président de la transition, Chef de l’Etat, le colonel Assimi GOITA et le Ministre du Développement Rural M Modibo KEITA aux cotés des producteurs à Koutiala pour les remercier de vive voix

Le président de la transition, Chef de l’Etat, le colonel Assimi Goita, accompagné du président du Conseil National de Transition, du ministre du développement rural, plusieurs membres du gouvernement et autres personnalités a visité la région de Koutiala.

Il s’agissait à travers cette visite de rendre un hommage mérité aux producteurs du coton parce que la filière coton est très stratégique pour le développement socio-économique du Mali. Elle contribue à hauteur de 15% à la formation du PIB et occupe la seconde place après l’or au plan des recettes d’exportations. 

Le président a été accueilli depuis l’aéroport, en passant par le gouvernorat jusqu’au stade omnisport par une foule dévouée et acquise à sa cause. Un accueil historique selon plusieurs personnes sur place.

Au gouvernorat de Koutiala, les notabilités, les légitimités traditionnelles, les chefs religieux ont souhaité la bienvenue au président de la transition et sa délégation lui promettant le soutien total de la population. Après, elles ont remercié le chef de l’Etat dans le cadre du développement économique de Koutiala et la relance de la culture du coton, qui a permis à la capitale de l’or blanc de reconquérir la première place de production du coton en Afrique.

Le Ministre du développement rural, en ce qui le concerne a salué l’enthousiasme de la population de Koutiala à l’occasion de cette mémorable cérémonie. « Au cours de la visite du premier ministre en août 2021, cette ville a souhaité l’organisation de la fête du coton, dirigée par le président de la transition. La présence du Chef de l’Etat et des membres du gouvernement est la réponse à cette requête et témoigne de l’importance et de toute la considération des hautes autorités du pays aux efforts inlassables consentis par les populations engagées pour le développement économique et social de notre pays car le coton reste le pilier essentiel de notre pays » a précisé le premier chef du département rural.

« La célébration de la fête consacrée au coton à Koutiala n’est pas du tout fortuit » ajoutera t- il. Le gouvernement de la transition pour assurer la relance de la culture du coton a consenti de gros efforts. Il s’agit notamment du remboursement cumulé de 86, 8 milliards de FCFA sur le montant total de 104 milliards FCFA d’arriérés de subvention des engrais.

La gestion de la crise de la filière coton née du boycott de la culture du coton par les producteurs au cours de la campagne 2020-2021 pour diverses raisons à travers les assises nationales sur le coton. Les assises sur le coton ont abouti à trois recommandations essentielles, à savoir la fixation du prix d’achat du coton à 280 FCFA le Kg, le maintien de la côte part du  paysan dans les prix subventionnés des principaux engrais, la promotion de bonne gouvernance du secteur du développement rural.

Le président de la transition a, de son côté, expliqué que les chefs de village ont tenu parole et ont fait du Mali le premier pays africain producteur de coton. Pour la refondation d’un Mali,  il a prôné la réalisation des aspirations du peuple, la gestion axée sur les résultats. Selon lui, les producteurs ont été exemplaires. Ils font ce qui est utile pour les maliens, où les maliens y trouvent le bonheur. « On ne peut pas accéder au bonheur sans un don de soi. Il faut des sacrifices pour que les gens soient heureux. C’est ce qui se passe dans tous les pays du monde. L’objectif premier du gouvernement, c’est la sécurité. Le président de la transition a invité la population à accompagner les forces de sécurité dans leur effort de sécurisation.

Le maire de la commune urbaine de Koutiala M. Oumar BA DEMBELE a laissé entendre que cette date restera à jamais graver en lettre d’or dans les annales de la commune. Il s’est dit fier et satisfait d’accueillir le président de la transition, chef de l’Etat, le colonel Assimi GOITA. « L’économie de la commune de Koutiala repose principalement sur l’agriculture, l’élevage, le commerce, l’industrie, l’artisanat et le transport » a rappelé le maire. Par sa voix, il a adressé à l’illustre hôte du jour, le président de la transition les bénédictions de la population de Koutiala. « Le choix de Koutiala n’est pas fortuit, il résulte de votre volonté  de booster l’économie nationale  à travers l’agriculture en général et la culture du coton en particulier » a expliqué le maire de Koutiala.

Le délégué général des producteurs M. Aguibou SOUNKARA, a salué les efforts inlassables du PDG de la CMDT pour la réussite de la culture du coton. Selon lui, Dr Nango a rassemblé tous les producteurs de coton et cela a permis aux producteurs d’être solidaires et de récupérer la première place de la  production  cotonnière  en Afrique.

Il faut rappeler que le président de la transition a effectué une visite à l’usine de Koutiala 4 qui est une usine moderne équipée du matériel d’égrainage Lummus (marque Américaine). Avec une capacité initiale d’égrainage de 48 000 tonnes de coton graine par campagne de 150 jours, l’usine de Koutiala 4 prévoit d’égrener plus de 66 000 tonnes de coton graine pour la campagne 2021-2022 dans le même délai.

Il est à souligner que le personnel de l’usine 4 est composé de 55 travailleurs permanents, 161 travailleurs temporaires soit un total de 216 emplois directs (dont 8 femmes).

Les statiques de l’usine 4 au cours des cinq dernières campagnes se présentent comme suit : 2016/2017, 70 808 680kg égrené ; 2017/2018, 72 786 480 kg égrené ; 2018/2019, 60 134 380 kg égrené ; 2019/2020, 62 363 340 kg égrené ; 2020/201, 17 738 020 kg égrené. 

CCOM MDR

RETOUR EN IMAGES