Pose de la première pierre du futur siège de l’Institut du Sahel (l’INSAH) basé à Bamako

Le Premier Ministre Chef du Gouvernement, Dr Choguel Kokalla MAIGA, et le Ministre du Développement Rural M. Modibo KEITA ont exprimé leur fermeté sur le respect du délai contractuel. Le Premier Ministre, Chef du gouvernement de la transition, Dr Choguel Kokalla MAIGA, a présidé ce vendredi 12 Novembre 2021 à Sotuba, la cérémonie de la pose de la première pierre du futur siège de l’Institut du Sahel (l’INSAH).
 
Etaient présents : les membres du gouvernement ; les ambassadeurs ; le Secrétaire Exécutif du CILSS ; le Directeur Général du Centre AGRRHYMET ; le Directeur Général de l’INSAH ; les partenaires techniques et financiers ; le maire de la commune du district de Bamako et des invités de marque. Le coût total de l’investissement du siège s’élève à plus de deux milliards sept cent millions FCFA financé entièrement par le gouvernement du Mali. L’Institut du Sahel a été créé en 1971 à Ouagadougou, par 5 pays fondateurs dont le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. Il s’agit d’une institution spécialisée du CILSS basée à Bamako qui aura pour mission de coordonner, harmoniser et promouvoir les actions de recherche agro-socioéconomique et sur la population des Etats membres du CILSS.
 
L’INSAH participe au niveau des interventions du CILSS à l’atteinte des résultats globaux et des objectifs en contribuant à apporter des réponses à des questions spécifiques à sa mission au sein du système CILSS. L’Institut du Sahel se fixe principalement pour mission de « favoriser et faciliter les échanges entre les systèmes nationaux qui interviennent dans le domaine de la recherche (agricole, population et développement) pour impulser une dynamique de coopération et proposer des actions catalytiques soutenant une agriculture productive et une meilleure gestion des ressources naturelles en vue de créer les conditions d’une production durable et compétitives ».
 
Le Ministre du Développement Rural M. Modibo KEITA a, en son nom, exprimé la joie des plus hautes autorités de notre pays et du gouvernement ainsi que tout le peuple malien de la réalisation du projet de construction du siège de l’Institut du Sahel dans le district de Bamako. Parlant de ses missions, le ministre a laissé entendre que l’Institut est chargé de coordonner, d’harmoniser et de promouvoir les actions de recherche agro-socio-économique, de population et développement dans les 13 Etats membres du CILSS.
 
Le Ministre KEITA a indiqué que l’édifice qui abritera l’Institut du Sahel comportera : – 50 bureaux ; à repartir entre le Rez-de-chaussée, les 1er et 2ème étages ; une grande salle de réunion de 200 places par niveau ; deux petites salles de réunion de 20 places chacune aux 1er et 2ème étages ; une grande salle de bibliothèque avec espace de stockage, d’archivage et de lecture ; une salle de stockage sécurisée des dossiers du Comité Sahélien des Pesticides(CSP) ; des toilettes à chaque niveau convenable ; un espace de cafeteria et cantine.
 
Le Chef du gouvernement de la transition, le Dr Choguel Kokalla Maiga a, quant à lui, soutenu que le CILSS fait partie des organisations que le Mali a contribué a fondé. Avant d’ajouter que « le CILSS est d’une grande utilité pour le Mali ».
 
Le Premier Ministre a rappelé que notre pays a décidé de respecter son engagement devant les Chefs d’Etat pour la construction du nouveau siège à plus de deux milliards sept cent millions de FCFA malgré le contexte sécuritaire difficile que le Mali vit afin de rendre la vie des populations du Sahel meilleure. Il a félicité le Ministre du Développement Rural M. Modibo KEITA, et son collègue Ministre délégué en charge de l’Elevage et de la Pêche M. Youba BA pour leur dévouement à la réalisation de ce projet.
 
Le Secrétaire Exécutif du CILSS, Dr Abdoulaye Mohamadou a, au nom de la Ministre du Développement agricole du Tchad, du Ministre ordonnateur du CILSS, remercié le premier ministre, qui par sa présence a rehaussé l’éclat de la cérémonie. Il a exprimé sa profonde gratitude au Président de la transition, le colonel Assimi GOITA pour le soutien constant du Mali au CILSS. Faisant un aperçu historique du CILSS, le secrétaire Exécutif du CILSS a rappelé que le CILSS a pour mandat de s’investir dans la recherche, de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la lutte contre les effets de la sécheresse et de la désertification pour un nouvel équilibre au Sahel et en Afrique de l’Ouest.
 
Le point d’orgue de la cérémonie a été la pose de la première pierre du futur siège de l’Institut du Sahel (INSAH) par le Premier ministre Dr Choguel Kokalla MAIGA, visiblement satisfait.
 

CCOM MDR

RETOUR EN IMAGES